garage

garage [ garaʒ ] n. m.
• 1865; autre sens 1802; de garer
1Rare Action de garer (un véhicule). Ch. de fer Action de garer (des wagons) à l'écart de la voie principale. VOIE DE GARAGE : voie se détachant de la voie principale par un aiguillage, où l'on gare les trains, les wagons. Fig., fam. Poste, activité sans avenir. Enfant en échec scolaire orienté sur une voie de garage.
Rare stationnement. Voiture en garage.
2(1891) Lieu couvert généralement clos, abri destiné à recevoir des véhicules de toute sorte à l'exclusion des véhicules hippomobiles ( remise). Garage d'avions. hangar. Garage de canots. Garage d'autobus ( dépôt) . Garage à bicyclettes. Spécialt, cour. (pour automobiles) Villa avec garage au sous-sol, au rez-de-chaussée. Louer un emplacement, un box dans un garage. parking. Sortie de garage. Rentrer sa voiture au garage. garer.
3(1896) Entreprise commerciale s'occupant de tout ce qui concerne la garde, l'entretien et les réparations des automobiles. Atelier de réparation, bureau, magasin d'un garage. Garage avec pompes à essence. station-service. Personnel d'un garage. garagiste, laveur, mécanicien, pompiste. Conduire sa voiture au garage pour une révision.

garage nom masculin (de garer) Action de garer un véhicule. Lieu couvert où l'on remise les véhicules. Entreprise commerciale d'un garagiste, s'occupant de la garde, des réparations et de l'entretien des automobiles. ● garage (expressions) nom masculin (de garer) Garage à bateaux, synonyme de gare. Familier. Mettre, ranger sur une voie de garage, mettre de côté une affaire dont on décide de ne plus s'occuper ; marginaliser quelqu'un, le mettre à l'écart. Voie de garage, voie sur laquelle on gare plusieurs véhicules ferroviaires ; emploi marginal, sans possibilité d'avancement. ● garage (synonymes) nom masculin (de garer) Lieu couvert où l'on remise les véhicules.
Synonymes :
- box
Garage à bateaux
Synonymes :

garage
n. m.
d1./d Action de garer un véhicule.
|| Loc. Voie de garage: voie où l'on gare les trains, les wagons, à l'écart de la voie principale; fig., Fam. situation, fonction sans avenir dans laquelle qqn est relégué.
d2./d Construction, local destiné au remisage des véhicules. Villa avec garage. Garage à bateaux.
|| établissement commercial où l'on peut remiser les automobiles, les faire entretenir et réparer.
d3./d (Maghreb) En Mauritanie, gare routière.

⇒GARAGE, subst. masc.
A. — 1. Rare. Action de garer (un véhicule). Il [l'arrêté préfectoral] les autorise [les restaurateurs] (...) à installer des supports pour le garage des bicyclettes (L'Œuvre, 12 févr. 1941).
Vieilli. En garage. En stationnement. Voiture en garage. Les monticules de charbon et les wagons en garage posaient leur silhouette devant l'éclat du four éblouissant (HAMP, Champagne, 1909, p. 81).
2. Spécialement
a) NAV. FLUVIALE. Action de faire rentrer les bateaux dans une gare. Ils comportent le plus souvent des darses ou des bassins spécialisés (...), des installations de stockage (...), des élargissements pour garage et virage (Nav. intér. Fr., 1952, p. 24).
b) CH. DE FER. Action de garer les trains. Par suite de la nécessité des garages et des croisements, le temps employé par un train de marchandises pour faire un parcours donné augmente (BRICKA, Cours ch. de fer, t. 1, 1894, p. 35). Des faisceaux, disposés en arrière de la ligne des hangars et magasins, pour le garage et le triage des rames (M. BENOIST, PETTIER, Transp. mar., 1961, p. 192).
Voie de garage. Voie sur laquelle on gare wagons et locomotives. L'autre machine courait dans un tourbillon de fumée et de flammes, appelant l'aiguilleur pour qu'il la dirigeât sur une voie de garage (HUYSMANS, Sœurs Vatard, 1879, p. 121). Je pestai contre le wagon qui n'était pas éclairé; puis m'avisai qu'il était en panne; les employés, qui le croyaient vide, l'avaient remisé sur une voie de garage (GIDE, Si le grain, 1924, p. 373).
Au fig. Situation ou fonction sans débouché. C'est un purgatoire pour les éléments turbulents, une voie de garage (Le Nouvel Observateur, 2 nov. 1970, p. 37, col. 3). Mettre sur une voie de garage. Mettre de côté. Synon. mettre au rancart, rejeter. Elle [la philosophie] mystifie les victimes du régime bourgeois, tous les hommes qui pourraient s'élever contre lui. Elle les dirige sur des voies de garage où la révolte s'éteindra (NIZAN, Chiens garde, 1932, p. 161).
B. — 1. Bâtiment destiné à abriter des véhicules. Garage à vélos; rentrer au garage; garage souterrain; garage d'avions. Dans ce couvent babylonien, une grande église désaffectée sert de garage. Nous remisons la voiture dans une chapelle des bas-côtés et laissons le puma se promener comme il l'entend à travers les sacristies (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p. 203).
2. P. ext. Entreprise commerciale s'occupant de la garde, l'entretien et la réparation des véhicules automobiles. Travailler dans un garage. D'abord aucun garage ne lui louerait de voiture : « Pensez-vous, à cette heure? Fallait le dire ce matin! Demain si vous voulez! Mais ce soir, toutes nos voitures sont sorties » (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 235). Mon beau-frère dirigeait un assez grand garage dans le XIIe vers le boulevard Diderot (NIZAN, Conspir., 1938, p. 220) :
Le cabaretier écouta distraitement l'histoire compliquée de la voiture en panne, qu'une camionnette providentielle venait de prendre en remorque jusqu'au prochain garage (...). La patronne (...) expliqua qu'il aurait été plus sage de prévenir par téléphone un des postes automobiles de Dourdan.
BERNANOS, Mauv. rêve, 1948, p. 978.
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. 1802 garage « action de faire entrer les bateaux dans une gare d'eau » (Mémorial forestier, réd. Goujon, Titre II, p. 86); 2. 1865 « action de garer les wagons » (LITTRÉ); 3. a) 1891 « remise de véhicules » (Le Vélocipède illustré, 28 mai, 2 ds QUEM. DDL t. 5); b) 1896 « entreprise » (La France automobile, 1er fév., 6, ibid.). Dér. de garer; suff. -age. Fréq. abs. littér. : 158. Bbg. BALL (R.-V.). Nouv. dat. Fr. mod. 1974, t. 42, p. 355.

garage [gaʀaʒ] n. m.
ÉTYM. 1865; « action de faire entrer les bateaux dans une gare d'eau », 1802; de garer.
1 Techn. Action de garer (un véhicule).Ch. de fer. Action de garer des wagons, des voitures, à l'écart de la voie principale.
Loc. cour. (XXe). Voie de garage : voie raccordée par un aiguillage à la voie principale, et où l'on gare les trains.
1 (…) les tronçons de trains dormant sur les voies de garage (…)
Zola, la Bête humaine, I.
Fig. et fam. Poste, emploi, activité sans avenir. || Être sur une voie de garage : ne pas connaître de possibilité d'avancement. || Mettre, ranger sur une voie de garage : mettre de côté provisoirement (qqch., un projet).
Rare. Stationnement (d'une voiture). || Voiture en garage. Stationnement.
2 Le jour, le pavé est couvert de voitures en garage, car la place est rare dans ce quartier encombré.
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, I.
2 (1891). Cour. Lieu couvert généralement clos, abri destiné à recevoir des véhicules, à l'exclusion des véhicules hippomobiles. Remise. || Garage d'avions. || Garage de canots. || Garage de cycles, d'automobiles, d'autobus ( Dépôt), de camions. || Garage particulier pour automobile. || Villa avec garage au sous-sol, au rez-de-chaussée. || Entrée, porte de garage. || Sortie de garage où le stationnement est interdit. || Rentrer sa voiture, sa bicyclette au garage. || Garage collectif, souterrain. || Avoir un emplacement, un box dans un garage.
3 (…) il s'était fait, l'année précédente, construire un petit garage; et l'entrepreneur ne lui avait jamais présenté la note (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXVII, p. 289.
4 L'automobilisme a créé, entre autres, le garage (l'immeuble où se fait le garage, opération abstraite; le langage des chemins de fer avait pris plus simplement le substantif verbal de « garer », gare) […]
A. Dauzat, les Argots, p. 144.
3 (1896). Spécialt. (Sans compl.). Entreprise commerciale s'occupant de tout ce qui concerne la garde, l'entretien et les réparations des cycles et automobiles. || Grand garage à étages. || Garage concessionnaire des pièces et accessoires d'une marque. || Emplacement pour les automobiles ( Box), atelier de réparations, distributeur d'essence ( Pompe), bureau, magasin d'un garage. || Propriétaire, gérant ( Garagiste), employés d'un garage ( Laveur, mécanicien, pompiste). || Elle est comptable dans un garage.
5 (…) la haute moto rouge, tout étincelante, ronflait sous moi comme un petit avion. Je l'arrêtai deux kilomètres plus loin, devant une pompe à essence. Le rideau de fer du garage n'était relevé qu'à demi (…)
Bernanos, les Grands Cimetières sous la lune, III, p. 97.
6 Il y a le garage de rigueur, bariolé de laque rouge et dardant son pylône à tuyau.
M. Genevoix, Forêt voisine, III.
DÉR. Garagiste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Garage — (de) …   Kölsch Dialekt Lexikon

  • Garage — may refer to:;Clothing: *Garage (clothing), US/Canadian retailer for girls.;Vehicles: *Automobile repair shop, where vehicles are serviced and repaired. *Parking and storage : **Parking garage, a building serving as a public parking facility.… …   Wikipedia

  • Garage — Sf std. (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. garage m., einer Ableitung von frz. garer in eine sichere Verwahrstelle bringen , aus prov. garar achtgeben, bewahren , entweder mit Übergang von w zu g aus g. * war ō beachten (wahren) oder zu l. * …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Garage — [Basiswortschatz (Rating 1 1500)] Auch: • Werkstatt Bsp.: • Der Wagen ist in der Garage. • Es hat eine Garage. • Sein Auto steht nachts in der Garage …   Deutsch Wörterbuch

  • Garage — Garage: Die Bezeichnung für »Raum, Gebäude zum Abstellen von Kraftfahrzeugen« ist eine Entlehnung des 20. Jh.s aus gleichbed. frz. garage. Wie frz. gare »Bahnhof« ist auch garage eine Bildung zu frz. garer »in sichere Verwahrung bringen«, das… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Garage — Ga rage (g[.a] r[aum]zh or g[.a] r[aum]j or (Brit.) g[.a]r [asl]j), v. t. [imp. & p. p. {Garaged} (g[.a] r[aum]zhd , g[.a] r[aum]jd or g[.a]r [asl]jd); p. pr. & vb. n. {Garaging} (g[.a] r[aum]zh [i^]ng, g[.a] r[aum]j [i^]ng or g[.a]r… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • garage — /fr. ɡaˈʀaʒ/ [vc. fr., garage, da garer «porre al riparo»] s. m. inv. autorimessa, box (ingl.) □ autosilo …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • garage — ► NOUN 1) a building for housing a motor vehicle or vehicles. 2) an establishment which sells fuel or which repairs and sells motor vehicles. ► VERB ▪ put or keep (a motor vehicle) in a garage. ORIGIN French, from garer to shelter …   English terms dictionary

  • garage — [gə räzh′, gəräj′; ] Brit [ gar′äzh΄, gar′ij] n. [Fr < garer, to protect, preserve < Gmc, as in OHG waron, to watch over: for IE base see WARN] 1. a closed shelter for a motor vehicle or vehicles 2. a business establishment where motor… …   English World dictionary

  • Garage — Ga rage (g[.a] r[aum]zh or g[.a] r[aum]j or (Brit.) g[.a]r [asl]j), n. [F.] 1. an enclosed structure for housing or parking motor vehicles, especially automobiles. [Webster 1913 Suppl. +PJC] 2. (A[ e]ronautics) A shed for housing an airship or… …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.